La ville de New York et ses banlieues comptent plus de 22 millions d'habitants, la situant au quatrième rang des villes les plus peuplées de la planète. Elle se divise en cinq arrondissements ou comtés (borough) dont le Bronx, Brooklyn, Queens et Staten Island. Le plus populaire et le plus somptueux est l'île de Manhattan. Parmi les quartiers (districts) qui le composent, Harlem, le China Town, la Petite Italie, Soho, l'Upper Town, Greenwich Village et le Financial District (Wall Street) se démarquent plus particulièrement par leur caractère unique.

BROOKLYN: DE PLUS EN PLUS TENDANCE

En traversant l'East River, on croirait à prime abord à un lieu plus tranquille et moins animé que Manhattan. Pourtant, cette zone majoritairement résidentielle est la plus peuplée de la ville. Elle gagne en popularité dans les années 90, alors que les prix exorbitants pratiqués à Manhattan encouragent plusieurs artistes à convertir des lofts industriels en studio ou en atelier.

Le quartier Williamsburg qui, au départ, est principalement occupé par la communauté juive orthodoxe, accueille de plus en plus une clientèle huppée. En effet, on y retrouve maintenant plusieurs projets de condos luxueux. Cette vague attire aussi les grandes entreprises, telles que le géant pharmaceutique Pfizer, qui viennent de plus en plus s'établir à Brooklyn.

Brooklyn possède également un jardin botanique "Brooklyn Botanique Garden", un musée "The Brooklyn Museum of Art" et une plage adjacente à un parc d'amusement sur "Coney Island".

LE BRONX: BERCEAU DE LA MUSIQUE HIP HOP

Reconnu pour sa communauté noire et hispanique, le Bronx est longtemps considéré comme étant l'arrondissement le plus pauvre de New York. Les efforts déployés par la ville et sa population contribuent à le rendre plus habitable d'années en années. Autrefois constitué de ghettos, on y retrouve maintenant des quartiers plus cossus tels que Riverdale et Country Club Estates.

Le Bronx est le seul arrondissement qui se situe sur le continent; Manhattan et Staten Island étant des îles, alors que Brooklyn et Le Queens occupent une partie de Long Island. Il est également le seul à disposer d'une rivière d'eau douce: The Bronx River. On peut y visiter le Bronx Zoo, plus grand que celui de Central Park, le New York Botanical Garden, un des plus vastes au pays, ou faire un tour au Yankee Stadium.

Berceau de la musique Hip Hop, des tours guidés y sont organisés, notamment les Hush Hip Hop Tours, dont on peut se procurer les billets ici. 

LE QUEENS: COLORÉ ET JAZZY

Le Queens est un des comtés les plus multi-ethniques de New-York. À cet égard, plus de 130 nationalités différentes y vivent. Nommé ainsi en l'honneur de la Reine Consort (queen consort) Catherine de Bragance, épouse du roi Charles II d'Angleterre, le Queens accueille les aéroportsJFK International Airport et La Guardia Airport.

Les principales attractions sont situées dans le Flushing Meadows Park, qui abrite, entre autres, la célèbre unisphère devenue symbole de l'arrondissement. C'est également à cet endroit que se tient annuellement l’US Open, un tournoi de tennis de renommée mondiale.

Le Queens se démarque pendant longtemps comme étant le lieu de résidence des musiciens de Jazz. On y retrouve même un musée entièrement consacré à Louis Armstrong: The Louis Armstrong Museum. Pour les amateurs de ce genre musical, un tour guidé y est offert tous les premiers samedi du mois de 10h à 13h : le Jazz Tour of Queens. Les billets peuvent être achetés au Flushing Town Hall. Pour plus d'informations: 713-463-7700.

STATEN ISLAND: LA BANLIEUE NEW-YORKAISE

Pendant très longtemps, Staten Island demeure une île rurale avec ses fermes d'élevage de volailles et de vaches laitières. Ce statut en fait la risée de ses habitants, jusqu'à l'ouverture du pont Verrazano en 1964, qui leur facilite ainsi l'accès aux autres arrondissements de la ville. En effet, seul le ferry assure, avant cette époque, le transport vers l'île. Le Staten Island Ferry fait encore plusieurs fois par jour le relais entre Manhattan et Staten Island. Il permet aussi d'avoir une vue magnifique sur les Gratte-Ciel de la ville et passe près de la statue de la Liberté.

Staten Island est aujourd'hui une île banlieusarde majoritairement résidentielle. Elle pourrait se comparer à L'île des Sœurs, par rapport à Montréal. Cependant, ce qui attire les familles à s'y installer, est le prix plus raisonnable des propriétés par rapport à Manhattan. À cet égard, il est encore possible d'acheter une résidence de trois chambres à coucher à moins de 400 000 USD. Une aubaine comparé à Manhattan ou il est difficile de trouver un logement familial à moins d'un million USD!

MANHATTANT: L'ÎLE TANT CONVOITÉE

L'île de Manhattan est l'arrondissement le plus populaire et le plus visité de New York. Sa population d'environ 1,6 millions  d'habitants grimpe à plus de 2,5 millions le jour, en raison de la forte activité économique qu'il génère. C'est en effet àManhattan que se regroupent les deux tiers des emplois de la ville de New York. Divisé en trois principales zones, soit Downtown, Midtown et Uptown, Manhattan possède une trentaine de quartiers distincts. À l'instar de la rue St-Laurent, à Montréal, la Cinquième Avenue délimite les côtés est et ouest de l'île.

Downtown

Cette partie de l'île comprend le Financial District, Chinatown, Soho et Little Italy.

Financial District

Renommé pour sa fameuse Wall Street qui abrite la bourse, ce quartier a longtemps hébergé le World Trade Center, emblème économique de la ville. Suite à la destruction du centre causée par les attaques terroristes du 11 septembre 2001, le district attire la curiosité des touristes pour son musée memorial et ses bassins commémoratifs, érigés à partir des tristes vestiges de la tragédie. 

Heureusement, New York sait se relever. De 2004 à 2015, la construction d'une nouvelle tour y est entreprise : la Liberty Tower, dont la hauteur atteint 1776 pieds, en référence à la Déclaration d'indépendance des États-Unis de 1776. Son observatoire ouvre se portes en mai 2015. Le One World Trade devient la plus haute construction de la ville.

La statue du "Charging Bull", représentant un taureau prêt à s'élancer, se dresse devant la bourse de New York. Symbole de réussite en affaire et de prospérité, ce monument de bronze conçu et offert par le sculpteur Arturo Di Modica, apporterait la chance financière à ceux et à celles qui touchent, entre autres, à ses "bourses"! 

China Town

Célèbre pour sa Canal Street, là où il est possible de se procurer des imitations de sac à main griffés, ce quartier coloré est reconnaissable pour son animation, pour son architecture chinoise et pour ses toits en forme de pagode. La majorité de la communauté asiatique y vit. Se balader dans ses rues étroites tout en humant les odeurs exotiques de ses restaurants est un vrai dépaysement! 

Little Italy

De plus en plus envahie par l'expansion de China Town, Mulberry Street, l'artère principale de la Petite Italie, se bat pour conserver son cachet. En effet, la plupart des italiens ayant déserté le quartier pour vivre à Brooklyn, Long Island, dans le Bronx ou même dans le Queens, seuls les restaurants, petits cafés et pizzérias témoignent du passage de ces immigrants. Un festival, le San Gennaro, est organisé en septembre de chaque année depuis 1926, pour célébrer la culture italienne et la communauté italo-américaine. Les festivités se déroulent sur Mulberry Street, entre Canal Street et Houston.

SoHo et TriBeCa

Né de l'abréviation "SOuth of HOuston", ce quartier très "Bourgeois-Bohème" est popularisé par les artistes qui, dans les années 60, reconvertissent d'anciennes usines en lofts, studio et ateliers. Hébergeant maintenant une faune artistique et branchée, le district compte plusieurs galeries d'art. Il est reconnu pour son architecture caractéristique: façades en fonte et grandes fenêtres. On y retrouve également plusieurs boutiques tendances, notamment sur Broadway, dont la fameuse épicerie fine Dean et Deluca. Au Sud-Ouest se loge TriBeCa "Triangle Below Canal", un petit coin très apprécié pour ses restaurants exclusifs et recherchés.

Midtown

Cette zone de Manhattan est la plus commerciale et la plus touristique. Elle comprend Broadway, Times Square, le Rockefeller Center, l'Empire State Building et le Chrysler Building. Peu de new-yorkais y résident et la circulation y est très dense. En revanche, plusieurs hôtels y ont pignon sur rue, dont le Marriott Marquis, le W Times Square et L’Intercontinental Barclay. Les loyers étant très élevés, l'emplacement de tous ces commerces vise davantage un but publicitaire que lucratif.

Greenwich Village

Très prisée par la communauté gaie et artistique, cette  partie de la ville offre une vie de quartier recherchée. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un véritable village à l’abri des gratte-ciel. On y retrouve maintes pâtisseries, épiceries fines, petits restaurants et cafés, bars colorés, boutiques uniques et rues étroites. De plus en plus de vedettes viennent s'y installer en raison de la qualité de vie qu'offre ce quartier. C'est également dans ce village que la première parade de la fierté gaie a vu le jour en 1969, une tradition poursuivie depuis par d'autres grandes villes telles que Montréal!

Uptown

Cette dernière région de la ville regroupe Harlem, Upper East Side et Upper West Side.  

Harlem

Pendant longtemps redouté et corrompu, ce quartier habité majoritairement par la communauté noire reprend peu à peu du poil de la bête. En effet, les immeubles délabrés et condamnés font lentement place à de nouveaux complexes à condos luxueux et le taux de criminalité descend d'années en années. La récente croissance économique de Harlem a même provoqué une augmentation marquée du prix de l'immobilier. Un condo de deux chambres qui se vendait 100 000 USD il y a à peine quelques années s'affiche maintenant à plus de 500 000 USD!

Très croyante, la population de Harlem a plus de 400 églises à sa disposition. On peut d'ailleurs assister à l'une des très populaires messes gospel le dimanche! Une deuxième religion fait loi dans le quartier. Il s'agit de la musique, dont le style jazz a vu le jour dans ses rues. C'est d'ailleurs là que se trouve le fameux théâtre Apollo, véritable tremplin des grands musiciens. La soirée des amateurs du mercredi attire chaque semaine des artistes désireux de se faire connaître. C'est d'ailleurs là que plusieurs grands noms ont fait leurs débuts.

Upper East Side

C'est dans cette partie de l'île que vit la plus grande concentration de gens fortunés et instruits au monde! Plusieurs célébrités y habitent ou possèdent un pied-à-terre. Il s'agit également du lieu de résidence des vieilles familles nobles de la ville. Outre les prestigieuses adresses, on retrouve à Upper East Side le fabuleux Met (Metropolitain Museum of Art), le musée Guggenheim et plusieurs luxueux manoirs abritant des ambassades.

Upper West Side

L'Upper West Side accueille dans les années 30 une forte proportion de réfugiés juifs, ce qui en fait un des plus importants quartiers sémites de la ville. Là aussi vivent plusieurs vedettes internationales, personnalités politiques ou grands couturiers. Madonna a même fait une offre d'achat sur un logement du Dakota, le célèbre immeuble dans lequel John Lennon habite de son vivant et devant lequel il est assassiné. La proposition de la Madone est rejetée, non pas pour des raisons financières, mais en raison de l'exclusivité relative à Lennon que l'on désire y conserver.

L'Upper West Side héberge également le Lincoln Center For The Performing Arts, dans lequel se trouve Julliard School, une des plus grandes écoles de musique et de danse.