The Breakers est la plus grande « maison d’été » de Newport et un symbole de la prééminence sociale et financière de la famille Vanderbilt, au tournant du 20ième siècle en Amérique.

Commodore Cornelius Vanderbilt (1794-1877) a acquis la fortune familiale dans les bateaux à vapeur et plus tard dans le New York Central Railroad, un chemin de fer essentiel à la croissance industrielle de la nation vers la fin du 19ième siècle.

Le petit-fils de Commodore, Cornelius Vanderbilt II, devenu, entre autres, président du New York Central Railroad en 1885, a acheté une maison en bois appelé The Breakers à Newport au cours de cette même année. En 1893, il confie à l'architecte Richard Morris Hunt le mandat de concevoir une villa pour remplacer la maison à charpente de bois, détruite par un incendie l'année précédente. 

Hunt a dirigé une équipe internationale d'artistes et d’artisans afin de créer un palais à l’italienne de 70 chambres inspiré du style Renaissance du 16ième siècle retrouvé dans les palazzo de Genoa et de Turin. Le résultat est une véritable œuvre d’art : Allard et Sons de Paris ont assistés Hunt avec la fabrication de meubles et de luminaires, le sculpteur austro-américain Karl Bitter a conçu toutes les reliefs sculptés et l’architecte bostonnais Ogden Codman a décoré les quartiers familiaux. Il s’agit d’un agréable spectacle de richesses et de splendeur pour les yeux. Informez-vous sur nos forfaits Boston et les Châteaux sur Tourika.com!